Rame TGV-Réseau 
Données techniques simplifiées

Constructeur : Alsthom

Mise en service : 1992 à 1996

Désignation :  TGV 28000 bicourant
                       1500V DC + 25kV AC
                       TGV 38000 tricourant
                       1500V DC + 3000V DC + 25kV AC 

Rames : 501 – 550 bicourant                 ==> 50 rames
              4501 – 4531 tricourant             ==> 30 rames
              4532 – 4540 tricourant Thalys   ==>  9 rames

Composition : 8 caisses articulées encadrées par deux motrices (M+8R+M). 4 bogies moteurs

Longueur : 200m

Places assises : 120 en Première (ou Confort 1 Thalys)
                          257 en seconde
                          1 remorque-bar

Vitesse maximale : 320km/h

Evolution du parc en bref
Les rames 4501 à 4506 sont dédiées au service France-Italie.
Les rames 4510 à 4529 sont utilisées pour le trafic Belgique - France hors Paris
La rame 4521 a été versée en 2016 comme rame ISY chez Thalys
La rame 4530 a été versé à SNCF Réseau pour constituer la rame IRIS 320 dont nous parlons plus loin.
La rame 4531 est devenu la rame 4551 parce qu'elle fût sortie du parc Thalys PBA. Cette rame est revenue chez Thalys sous les couleurs ISY.

Transferts / échanges : 16 motrices bi-courant et 3 motrices tri-courant ont été affectées à des TGV Duplex, les 19 rames Réseau recevant en échange de nouvelles motrices pour intégrer le TGV POS.

La rame TGV Réseau 4527 sous caténaire belge arrive à Bruxelles-Midi (le 10 août 2012 - photo Mediarail.be)
Les rames TGV-Réseau portent ce nom car elles sont destinées aux TGV Intersecteurs, c'est à dire des relations qui ne passent par Paris mais contournent la capitale, tels Lyon-Nantes ou Lille-Montpellier. Elles dérivent directement des TGV-Atlantique, tant en technique qu'en design, la seule différence étant l'adoption de huit remorques au lieu de dix. Leur numérotation les fait rentrer dans la série 500 pour les bicourant, et 4500 pour les tricourant.

Ces rames sont étanches aux ondes de pression, contrairement aux TGV Atlantique, évitant ainsi le ressenti lors de variations de pression à l'entrée et à la sortie d'un tunnel.

Les rames bi-courant restent bien-sûr cantonnées au seul trafic français, mais dans le cadre du TGV-Est, le parc bicourant a été scindé en deux sous-parc pour la dizaine de rames aptes Luxembourg avec équipement du système de signalisation national Memor II+.
Dès la conception du parc, il est d'emblée prévu d'utiliser les rames tri-courant sur l'Italie et la Belgique. Toutes ces rames disposent obligatoirement des systèmes de signalisation nationaux pour les réseaux atteints (TBL1+ en Belgique, ATB néerlandais...).

Le trafic constaté sur le marché intersecteur français a montré un parc TGV-R excédentaire. Cela a permis l'affectation des rames 4532 à 4540 à Thalys, pour son trafic vers les Pays-Bas (en 1500V DC), plutôt que d'acheter de coûteuses nouvelles rames PBKA.