Données techniques simplifiées

Constructeurs : GEC-Alsthom, ANF, De Dietrich, BN, ACEC, Brush, Metro-Cammel

Mise en service : 1994 - 1996

Désignation :  EUKL TMST Class 373
                       SNCF TGV 373000
                       1500V DC + 3000V DC + 25kV AC
                                                      
Rames : comptées par demi-rames (2x8 remorques)
              EUKL 3001/2-3021/22         ==>  11 rames
              SNCB 3101/2-3107/8          ==>    4 rames
              SNCF 3201/2-3231/32         ==>  16 rames
              EUKL 3301/2-3313/4 NOL    ==>   7 rames
              
Composition : 16 remorques encadrées par deux motrices à la manière du TGV d'Alstom. Les 2 remorques contre les motrices avec 1 bogie moteur, soit au total 6 bogies moteurs

Longueur : 393m

Places assises à l'origine avant rénovation :
                                    206 en First (Première)
                                    544 en seconde
                                    2 voitures-bar/passagers

Vitesse maximale : 300km/h

Evolution du parc en bref
Rénovation en 2011/2012 avec redesign des sièges. Depuis 2015, début du relooking extérieur pour une mise en phase avec le nouveau branding d'Eurostar.

Radiations :
Entamées depuis 2014 avec les rames NOL excéden-taires qui circulaient pour le compte SNCF sur l'axe Paris-Lille.
La rame 3207/3208, propriété SNCF, en route pour le dépôt de Forest, à Bruxelles (Juillet 2013, photo Mediarail.be) 
Les premières rames à 300km/h du parc Eurostar furent celles dénommées « TMST » (TransManche Super Train). Elles ont été commandées le 18 décembre 1989 par les trois chemins de fer utilisateurs, SNCF, BR et SNCB. C’est un groupement emmené par GEC-Alstom qui remporte le contrat initial de 30 rames de 18 remorques. Par la suite, le contrat fut complété d'une rame supplémentaire ainsi que 7 autres rames dites « NOL » (North Of London) - dotées de 14 remorques – et destinées à la desserte de Birmingham et Manchester, voire au-delà. 

L’ensemble des rames TMST portent une immatriculation propre au réseau détenteur et sont classées dans la série 3000, les britanniques les classant en sus dans leur série Class 373. Les réalités du trafic à partir de novembre 1994 ont redimensionné les besoins du parc puisque le trafic NOL ne vit jamais le jour faute de marché. Les rames de 14 remorques inutilisées furent alors réintégrées au parc SNCF et affectées aux liaisons SNCF Paris-Lille. 
Les particularités techniques majeures furent le profil de caisse qui dû épouser le restrictif gabarit britannique, et l’implantation d’un patin de captation du courant 750V DC par 3e rail, obligatoire pour circuler sur les lignes du Kent jusqu’en 2007, date à laquelle l’équipement fut déposé. L’ensemble des rames ont subit une rénovation intérieure dans le courant des années 2011-2012, piloté par Pininfarina.