France - Lille-Europe
<<<<        Lille-Europe (novembre 1994) 
Probablement le projet le plus novateur. C’est que la gare principale de Lille-Flandres est en cul-de-sac. Pas question cependant de créer des demi-tours ultra-rapides comme on le pratique avec les ICE à Francfort ou Zürich. La SNCF voulait à l’origine créer une gare hors de la ville, pour bénéficier du trajet direct vers la Grande-Bretagne. Le lobbying municipal intense dans le cadre de l’opération urbanistique Euralille a fait revenir le projet au centre ville, à 200m de Lille-Flandres. La nouvelle gare TGV baptisée Lille-Europe est sise sur d’anciens terrains militaires et la ligne contourne la ville en souterrain par le nord, avant de bifurquer vers l’ouest en direction de Calais. Cette gare n’est dédiée qu’aux seuls TGV incluant Eurostar, comme le présente les clichés ci-contre. Aucun Thalys ne s’y présente ou ne la traverse. La gare dispose de 4 voies à quais encadrant 2 voies centrales de passage : les Eurostar parisiens ne s’arrêtent en effet pas à Lille mais bien ceux de Bruxelles car Eurostar n’accepte aucun trafic intérieur « national », qu’il soit français ou britannique. Le terminal au sein de la gare dispose des mêmes critères que tous les autres, au niveau de la douane, des commerces et des spécificités du trafic transmanche.