Grande-Bretagne - London St Pancras International
                                  St Pancras International (2007)
L’arrivée du TGV à Londres a toujours retenu l’option d’une connexion vers le Nord de la Grande-Bretagne, justifiant l’abandon de Waterloo-Station lorsque que la CTRL serait terminé. Dans le projet initial, un long tunnel devait être creusé sous le sud-est londonien et rejoindre la gare de King-Cross en souterrain. Mais la volonté politique de redéployer tout l’estuaire de la Tamise, au-delà de Canary Wharf, a profondément modifié cette approche. En arrivant par le Nord-Est et la North London Line, il est en effet possible de réutiliser la gare de St Pancras et de créer, on l’a vu précédemment, deux gares TGV de banlieues à Ebbsfleet et Stratford, dans le cadre précisément du redéploiement urbanistique.

La gare comportait une seule marquise mais la longueur des Eurostar ne permettait que de les couvrir de moitié. Par ailleurs, la quantité de voies d’accueil semblait insuffisante s’il avait fallu combiner Eurostar avec les trains du Middland. Comme les trains nationaux demeurent nettement moins longs, l’idée fût de rebâtir un morceau de gare neuf au-delà de la marquise, sur 250m dans l’avant-gare. Avantage : les Eurostar sont accueillis sur 6 voies centrales de 400m, toutes rectilignes et couvertes par l’ancienne et nouvelle marquise, comme le montre le cliché ci-contre (en jaune). Les services de trains vers les Middlands (en vert) et le Kent (par Javelin, en bleu), occupent alors une demi-longueur externe et peuvent déborder en largeur, gagnant des voies d’accueil. 

L’entrée principale de la gare « Internationale » se fait dans la partie nouvelle, côté King Cross (en gris). Le terminal lui-même étant située sous les voies Eurostar, où l’on retrouve le check-in, les douanes et les bagages aux rayons X, la salle d'attente et les salons VIP.
La place libérée sous marquise n'occupant que 6 voies, une partie de la gare fût ouverte pour obtenir un sous-sol qui est en fait le vaste rez-de-chaussée de toute la gare, tant de l'ancienne que de la nouvelle, ce rez communicant directement avec la voirie sans marches ni escalators.
Si le projet d'implantation à King-Cross fût abandonné, cela n'eut pas de conséquences dramatiques : elle et St Pancras sont immédiatement voisinnes et King-Cross fût totalement rénovée. Un nouveau hall de transit fait face à distance d'une rue de St Pancras International, de sorte que les correspondances vers la côte Est se situent à moins de 200m des voies Eurostar.  Et pour ceux qui sont peu encombrés de bagages, la gare de Euston n'est qu'à 7 minutes de marche, sur le même boulevard.
St Pancras International clôture ainsi le projet CTRL1 connectant Londres au Continent. La suite du programme consisterait à édifier la HS2, vers Birmin-gham et Manchester, dont la gare de départ serait Euston mais dans l'avant gare de St Pancras, deux ouvrages d'art de raccordement ont déjà été cons-truit pour présicément se raccorder, un jour, à cette HS2. Affaires à suivre...